Le projet musical de Rosalie Hartog

 

Rosalie Hartog a mûri ce projet de chansons à textes au fil des années, dans un long processus de création, en parallèle à ses activités de violoniste pour d’autres groupes d’univers très différents comme Balval, Archibald, quatuor à cordes Ivana, Accordo, soliste pour beaucoup de B.O. (Les Convoyeurs, Michel Legrand, Lelouch, Eric Serra…), pour d’autres compositeurs (Pierre Allio, Kadosch) ou pour des chanteurs comme Fraissinet depuis plus de 10 ans.

 

En 2017, le répertoire a commencé à exister sur scène, principalement avec des cordes servant des arrangements ciselés.

Les rythmes organiques tiennent en éveil d'heureuses mélancolies mélodiques parfois teintées d’humour.

 

En avril 2018, accompagnée par la Manufacture Chanson, son 1er EP « Bleus » est sorti chez Inouïe Distribution.

 

En 2019, elle se produisait entre autre en première partie des concerts de Grand Corps Malade, soutenue par l’Adami et Karakoil Production.

 

Et aujourd’hui, elle se consacre à cet album, tout aussi Bleu. Il sera à l’image d’une traversée Atlantique, vous invitant à plonger en profondeur dans nos turbulences humaines, y découvrir des brèches d’espoir et nos possibles métamorphoses. 

 

Ces chansons, traces d'un vécu sublimé, tendent autant de ponts suspendus sur l’abîme de nos peurs, que son chant sur le fil, aux limites de la rupture, interroge et nous invite à métamorphoser ensemble.

 

Son style mélangeant les genres, du jazz au classique, du tzigane à la musique populaire, elle s’est entourée de musiciens transversaux aux compétences multiples et polyculturelles. 

Dans cet album, vous entendrez Bruno Le Bris, contrebassiste et chanteur essentiel à la structure de l’embarcation, Clément Caratini à la clarinette, Mimi Sunnerstam au violoncelle et d’autres merveilleux musiciens.

L'enregistrement de cet album tant attendu est prévu pour cet été. Rosalie a choisi de faire confiance  au studio Laguna Records, situé dans le sud ouest de la France, à Biarritz au cœur du Pays Basque.

 

Please reload

Articles récents
Please reload